58) Henri Ier de Constantinople (1176-1216)

Henri Ier de Hainaut (dit d'Angre), né en 1176 à Valenciennes, mort le 11 juin 1216, empereur de Constantinople de 1206 à 1216, est le fils de Baudouin V, comte de Hainaut, marquis de Namur et Marguerite Ier, comtesse de Flandre.


En 1204, la Quatrième croisade* aboutit à la prise de Constantinople et à la fondation de l'Empire latin d'Orient. Baudouin VI de Hainaut (le frère d'Henri Ier de Hainaut) en devient l'empereur, décide de conquérir les anciennes terres de l'Empire byzantin, y compris le « Regnum  Bulgarorum et Valachorum » (le Royaume des Bulgares et Valaques - Roumains).


Le 14 avril 1205, l'armée du valaque** Ioniță Caloian (Jean Kaloian, en bulgare Иван Калоян, en français ancien Joanisse Calojean; son nom vient du grec Kaloioannis - beau Jean) surprend la cavalerie latine dans le nord d'Andrinople (aujourd'hui Edirne, en Turquie) et vainc l'armée de la Quatrième croisade. L'empereur Baudouin VI est capturé, le comte Louis de Blois est tué, et le Doge de Venise Enrico Dandolo, qui survit à la bataille, ramène précipitamment les restes de l'armée a Constantinople (aujourd'hui Istanbul). Henri Ier de Hainaut est reconnu comme régent et élu Empereur latin de Constantinople le 20 août 1206 sous le nom d'Henri Ier de Constantinople.

Reconstruction du visage du tsar Jean Kaloian dévoilé en 2008, par prof. Yordan Yordanov
(reconstruction à partir de son squelette trouvé en 1972 dans l'Eglise des quarante saints martyrs en Veliko Tarnovo, Bulgarie)

Dans la même campagne, Ioniță Caloian conquiert Serres et Philippopolis et aussi une grande partie de territoires en Thrace et Macédoine. Les Grecs attribue la mort soudaine de Caloian à un miracle réalisé par saint Démétrios (patron de Thessalonique et - plus tard, le "frère" du patron de Bucarest: Saint Démétrius Basarabov).

La fille de Ioniță Caloian: Maria (Marie de Bulgarie) épouse en 1213 Henri Ier de Hainaut.

En 1199, le pape Innocent III invite Ioniță Caloian à unir l'Eglise valaque et bulgare (métropole de Tarnovo) à l'Eglise catolique. Dans une lettre datée entre Décembre 1199 et Janvier 1200, le pape écrit a Ioniță Caloian qu'il a entendu que ses ancêtres « ont leurs origines dans la noble grand ville de Rome ».




Notes :
* La Quatrième croisade (1202-1204) est une campagne militaire qui fut lancé de Venise. Elle aboutit à la prise de Constantinople et à la fondation de l'Empire latin d'Orient en 1204, qui parvint à se maintenir jusqu'en 1261, avant d'être reconquis par les Byzantins.


** Avant le milieu du XIXe siècle, les Roumains étaient connus par les autres peuples à travers des exonymes comme « Valaques », « Moldaves » et « Moldo-Valaques ».

Un Roumain dessiné par Dieudonné Auguste Lancelot au milieu du XIXe siècle




Jeanne de Flandre ou Jeanne de Hainaut ou Jeanne de Constantinople (née entre 1194 et 1200, et morte le 5 décembre 1244), comtesse de Flandre et de Hainaut de 1205 à 1244 est une femme politique du Moyen Âge qui gouverna la Flandre et le Hainaut dans la première moitié du XIIIe siècle. Elle était la fille aînée de l'empereur Baudouin VI de Constantinople*** et de Marie de Champagne.
En 1222, sous le règne de la comtesse Jeanne de Flandre, un premier beffroi fut élevé sur la place du Marché de Valenciennes. Il fut démoli dès l'an 1237.
De 1238 à 1240, un nouvel édifice fut reconstruit. C'était une tour quadrilatérale, à angles arrondis, bâtie en grès dans la partie inférieure, et en pierres blanches à partir d'une certaine hauteur jusqu'au sommet, qui se terminait alors par quatre petites tourelles en encorbellement, et par une plate-forme générale, garnie de murs d'appui crénelés.
Malheureusement, le 7 avril 1843, à quatre heures et demie du soir, cet antique monument qui avait présidé pendant six siècles à tous les actes de la vie valenciennoise s’écroulait, alors qu’on était en train d’y faire des réparations urgentes, mais hélas, en faisant sept victimes et six blessés.


Le nouveau beffroi se trouve près de l'emplacement de l'ancien beffroi. C'est une oeuvre contemporaine en inox, de 45 m de haut et 2,40 m de diamètre. Des mots issus de phrases proposées par les Valenciennois se succèdent dessus en lettres évidées. Il a été inauguré le vendredi 21 décembre 2007.

*** En 1202, le père de Jeanne de Flandre, Baudouin VI (Baudouin de Flandre et de Hainaut aussi nommé Baudouin de Constantinople 1171–1205), quitte ses terres pour participer à la quatrième croisade. Après la prise de Constantinople, il est proclamé empereur par les croisés, le 9 mai 1204.
Le 15 avril 1205, les Francs sont battus devant Andrinople. Baudouin VI (le frère d'Henri Ier d'Angre) est fait prisonnier selon Geoffroi de Villehardouin par le tsar des Bulgares, le valaque Jean Kaloian (Ioniță Caloian: 1169-1207).
Si l’on en croit un autre chroniqueur, Nicétas Khoniatès, Baudouin VI aurait été détenu à Tarnovo (Bulgarie), puis aurait été abandonné dans une vallée pieds et mains coupées, et serait mort après une agonie de trois jours. Cette version est contestée, et il est plus probable que l’empereur flamand soit mort en prison. L'historien byzantin Georges Acropolite prétend que son crâne fut transformé en coupe à boire par Kaloian. Sa mort incertaine permit en 1225 à un imposteur, Bertrand Cordel (saltimbanque et jongleur), de se faire passer en Flandre pour l'empereur, censé avoir échappé à la mort en Bulgarie.



Sources :
L'Empire latin de Constantinople
L'Empire latin d'Orient

La quatrième croisade
Henri Ier de Constantinople
Henri de Valenciennes, publiée par Jean Longnon (1950)
Noms des Roumains
Regnum Bulgarorum et Valachorum
Anthrolopogical reconstruction of the head of Tsar Kaloyan, by Prof. Yordan Yordanov
Baudouin VI de Hainaut
The borders of the Latin Empire and Byzantine Empire after the 4th crusade (1204) up to the Treaty of Nymphaeum in 1214
La Thrace byzantine
La tombe d'Anne de Kiev, reine de France (1051-1074)
La Romanie genoise (XIIe - début du XVe siècle)
Empires Latins d'Orient (1204-1261)
L'hôpital Jeanne de Flandre (ouvert en 1997) tire son nom de Jeanne de Constantinople, Comtesse de Flandre, qui fonda en 1237 dans l"enceinte de son propre palais, un hôpital. Elle a soutenu les hôpitaux et les léproseries et en a fondé de nouveaux (entre autres l'Hospice Comtesse à Lille).

POPULAR POSTS / POSTS POPULAIRES