58) Henri Ier de Constantinople (1176-1216)

Henri Ier de Hainaut (dit d'Angre), né en 1176 à Valenciennes, mort le 11 juin 1216, empereur de Constantinople de 1206 à 1216, est le fils de Baudouin V, comte de Hainaut, marquis de Namur et Marguerite Ier, comtesse de Flandre.


En 1204, la Quatrième croisade* aboutit à la prise de Constantinople et à la fondation de l'Empire latin d'Orient. Baudouin VI de Hainaut (le frère d'Henri Ier de Hainaut) en devient l'empereur, décide de conquérir les anciennes terres de l'Empire byzantin, y compris le « Regnum  Bulgarorum et Valachorum » (le Royaume des Bulgares et Valaques - Roumains).


Le 14 avril 1205, l'armée du valaque** Ioniță Caloian (Jean Kaloian, en bulgare Иван Калоян, en français ancien Joanisse Calojean; son nom vient du grec Kaloioannis - beau Jean) surprend la cavalerie latine dans le nord d'Andrinople (aujourd'hui Edirne, en Turquie) et vainc l'armée de la Quatrième croisade. L'empereur Baudouin VI est capturé, le comte Louis de Blois est tué, et le Doge de Venise Enrico Dandolo, qui survit à la bataille, ramène précipitamment les restes de l'armée a Constantinople (aujourd'hui Istanbul). Henri Ier de Hainaut est reconnu comme régent et élu Empereur latin de Constantinople le 20 août 1206 sous le nom d'Henri Ier de Constantinople.

Reconstruction du visage du tsar Jean Kaloian dévoilé en 2008, par prof. Yordan Yordanov
(reconstruction à partir de son squelette trouvé en 1972 dans l'Eglise des quarante saints martyrs en Veliko Tarnovo, Bulgarie)

Dans la même campagne, Ioniță Caloian conquiert Serres et Philippopolis et aussi une grande partie de territoires en Thrace et Macédoine. Les Grecs attribue la mort soudaine de Caloian à un miracle réalisé par saint Démétrios (patron de Thessalonique et - plus tard, le "frère" du patron de Bucarest: Saint Démétrius Basarabov).

La fille de Ioniță Caloian: Maria (Marie de Bulgarie) épouse en 1213 Henri Ier de Hainaut.

En 1199, le pape Innocent III invite Ioniță Caloian à unir l'Eglise valaque et bulgare (métropole de Tarnovo) à l'Eglise catolique. Dans une lettre datée entre Décembre 1199 et Janvier 1200, le pape écrit a Ioniță Caloian qu'il a entendu que ses ancêtres « ont leurs origines dans la noble grand ville de Rome ».




Notes :
* La Quatrième croisade (1202-1204) est une campagne militaire qui fut lancé de Venise. Elle aboutit à la prise de Constantinople et à la fondation de l'Empire latin d'Orient en 1204, qui parvint à se maintenir jusqu'en 1261, avant d'être reconquis par les Byzantins.


** Avant le milieu du XIXe siècle, les Roumains étaient connus par les autres peuples à travers des exonymes comme « Valaques », « Moldaves » et « Moldo-Valaques ».

Un Roumain dessiné par Dieudonné Auguste Lancelot au milieu du XIXe siècle



Sources :
L'Empire latin de Constantinople
L'Empire latin d'Orient

La quatrième croisade
Henri Ier de Constantinople
Henri de Valenciennes, publiée par Jean Longnon (1950)
Noms des Roumains
Regnum Bulgarorum et Valachorum
Anthrolopogical reconstruction of the head of Tsar Kaloyan, by Prof. Yordan Yordanov
Baudouin VI de Hainaut
The borders of the Latin Empire and Byzantine Empire after the 4th crusade (1204) up to the Treaty of Nymphaeum in 1214
La Thrace byzantine
La tombe d'Anne de Kiev, reine de France (1051-1074)
La Romanie genoise (XIIe - début du XVe siècle)
Empires Latins d'Orient (1204-1261)

Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu

POPULAR POSTS / POSTS POPULAIRES